mercredi 17 janvier 2018

mercredi 10 janvier 2018

Etude de tableau de bord d'avion de chasse de la deuxième guerre mondiale

Nous travaillons actuellement sur la réalisation d'une planche de bord de WARBIRD. De multiples itérations entre la CAO et la maquette en découpe laser médium  sont nécessaires pour parfaire l'implantation des différents éléments.



dimanche 7 janvier 2018

La modélisation du jodel D18 progresse



vendredi 22 décembre 2017

Fabrication des kits de nervures par les étudiants

Âmes et goussets de nervures découpées à la commande numérique et duement tamponnées de leurs références




Bureau d'étude : Génératrice de secours à moulinet (Ram Air Turbine)

Lancement d'un nouveau projet de bureau d'étude : Il s'agit de concevoir une génératrice de secours à moulinet pour palier la panne des générateurs électriques sur un avion (en l’occurrence un Falcon 7X).

Les étudiants du département Génie Mécanique de l'IUT de Cachan doivent faire trois avant projets de bureau d'étude mécanique au cours de la deuxième année. 
Ces projets sont contextualisés, c'est à dire que chaque projet aborde un contexte bien particulier : 
- Le premier projet concerne un petit mécanisme de grande série qui justifie l'emploi de procédés adaptés comme la fonderie par injection. Par exemple un actionneur de boite de vitesse automobile.

- Le deuxième projet est dans le domaine de l’artisanat industriel à forte valeur ajoutée, i.e l'aéronautique. Les mécanismes sont produits en faible série (quelques dizaines ou centaines de pièces) mais avec une exigence de performance élevée.


- enfin le troisième projet est la conception d'une machine spéciale, produite à l'unité. Dans ce cas le coût de la machine est directement lié au temps de conception. Il faut donc aller vite et utiliser le plus de composants sur étagère.


L'objectif est de montrer aux étudiants qu'il n'y a pas Une solution, mais des solutions adaptées au contexte.


Les professeurs de bureau d'étude Vincent GOURCUFF et Matthieu BARREAU jouent un jeu de rôle : Chaque prof incarne l'ingénieur en chef du projet, qui va guider les techniciens assistants ingénieurs que sont les étudiants dans la conception du mécanisme. Pour cela, le prof élabore avec les étudiants une épure de conception sous forme de dessins au tableau qui résument l'essentiel des données du cahier des charges. Les étudiants techniciens n'ont alors plus qu'à mettre le tout au propre et en CAO ....et ce n'est pas une mince affaire :-)


épure de conception : Le dessin, l'outil essentiel de l'ingénieur pour communiquer avec les techniciens.
Le casier de logement de la génératrice

jeudi 21 décembre 2017

Le plus long tunnel du monde ; Le tunnel du Gothard

Mais qu'est ce donc ? 
La porte des étoiles, Stargate, 
Le temple du Soleil ? Indiana Jones ? 
Un morceau de la soucoupe de Roswell?    
Une porte de vortex supraluminique?
Ou alors un morceau de fusée Vostok retombée... ...
Ou la porte blindée d'un abri anti-atomique 
Hostie géante dans une église à Las Vegas? 
Trinity / Los Alamos?
Un bouclier contre qq chose?
Un schmügel? (mais en acier???)


Et bien non, tout simplement la tête de découpe d'un tunnelier, et pour en savoir plus, une petite animation : 


Nous retrouvions ce WE Nicolas Steinmann ingénieur de l'entreprise Alptransit qui a suivi la construction du Tunnel de base du Saint-Gothard pour évoquer les travaux titanesques de génie civil entrepris par les états pour consolider leur réseau ferroviaire. Ce tunnel est emblématique car c'est actuellement le plus long du monde (57,1 km) !




La tête tu tunnelier munie de tous ses galets et des pions et lames en carbures destinées à concasser les roches comme el ferait un moulin à poivre.


Je rencontre Nicolas Steinmann, ingénieur passionné par son métier. Il neige en suisse et les locomotives, tout comme les couteaux suisses, sont rouges !
Arthur et Jeff au travail. La moindre occasion est bonne pour faire des prises de vues.
Et nous voilà partis en cabine dans un train express en direction du tunnel  






La traversée du tunnel se fait à 200 km/h, l'effet et saisissant bien que les repères lumineux ne permettent pas bien d’appréhender la vitesse.
Les petits détails jolis sur les trains suisse : poignée d’ouverture de fenêtre latérale de la cabine de conduite.
Nous nous rendons ensuite au centre de secours du tunnel. On y retrouve un train de pompier !


Votre serviteur et Gabriel Martiarena, le réalisateur


Un beau train de pompier de 80 m de long, lance à incendie, centre de secours mobile, atelier etc ...

Nous nous rendons ensuite dans un des tunnels techniques de maintenance du tunnel du Gothard


Tunnels avec goulottes électriques pour l'alimentation des voies.
Tunnels de maintenance
Tunnels ferroviaires 
Un aquarium à train permet, comme les vaches, de regarder passer les trains ! C'est un spectacle impressionnant surtout à cause du souffle qui émets un son d'orgues caractéristique. Pour la première fois, nous n'avons pas froid lors du tournage, la température atteint en effet une trentaine de degrés grâce à l'isolation parfaite des 2300 m de roches au dessus de nos têtes.
Une perspective de 10 km !







dimanche 17 décembre 2017

La voie de l'aérotrain, Chevilly & Ruan

Seconde partie du tournage sur l'AEROTRAIN de Jean BERTIN avec la visite de la voie qui reste conservée au nord d’Orléans près de Chevilly et de Ruan.

Je rencontre Philippe BERTIN, le fils de Jean BERTIN pour évoquer cette innovation intéressante qui fut développée dans les années soixante dix. 

Une voie expérimentale de 18 km fut construite à l'époque entre Ruan, au nord d’Artenay et Saran, dans le département du Loiret dont les vestiges subsistent.

Les pylônes en béton supportant la voie en béton précontraint

Admirez la rectitude de la voie et surtout l'ombre du viaduc rejoignant la voie à l'infini : une belle leçon de perspective conique 


Les tronçons de voie sont raccordés par des joints de dilatation

Beaucoup de graffitis ornent la voie, dont certains sont fort poétiques

L'équipe en tournage à Ruan, IL FAIT SUPER FROID !!!! (photo Alexis Olas)






Sur la voie se développent des lychens colorés

Des navettes circulaient à 400 km/h sur cette voie

L'aventure s'arrête ici !


  
(photo Alexis Olas)

(photo Alexis Olas)