jeudi 6 juin 2019

Velotorpille ..suite...cadres et lisses

Avec Florian, nous continuons la fabrication du Vélotorpille.
La journée d’aujourd’hui était consacrée à l'assemblage des cadres par collage avec des goussets. On rappelle que certains cadres ont été usinés en quatre parties afin de minimiser les chutes lors de la découpe. Il faut donc les assembler par collage avant de les monter sur la structure.
Florian à donc réalisé des goussets que nous avons utilisés pour assembler les cadres.

Pendant ce temps, je me suis attelé au positionnement des lisses sur les cadres. L'espacement entre les lisses doit être suffisant pour minimiser le nombre de lisses mais pas trop important pour éviter que la future toile qui sera tendue sur la structure ne touche ses "côtelettes"  (les cadres). On utilise donc un petit outil de vérification constitué d'une petite baguette formant règle qui simule la toile tendue.
Les lisses sont bridées aux cadres par des liens en fils électrique, très pratiques pour les ajustages successifs.
Après alignement au niveau laser de chaque lisse, on commence la collage. En effet les lisses sont constituées de deux baguettes de 3x9 mm de section afin d'accepter le cintrage du bord d'attaque. De plus, les lisses en laméllé collé n'auront que peu de retour élastique lorsqu'on les coupera pour former les portes.



 On ne se lasse pas de tant de beauté !